Ce qu’il faut voir à Rome

Monter au sommet de la coupole de Rome

Ce qui est unique : la vue sur le coeur et celle sur Rome

Ce qui est beau : les mosaïques du chevalier d’Arpin, Rome évidemment

Quand y aller : en heure creuse

eglise_santissimo_crocifisso

Découvrir l’église Santissimo Crocifisso, près de la fontaine de Trévi

Ce qui est unique : peu de gens connaissent cet minuscule église

Ce qui est beau : un joyau du maniérisme

Quand y aller : 

800px-romafontanaacquafelicepiazzasanbernardo

S’attarder à la fontaine dell’Acqua Felice

Ce qui est unique : la fontaine fut admirée de Goethe et de Louis de Bavière avant d’être abandonnée

Ce qui est beau : la fontaine qui a retrouvé son lustre a longtemps été attribuée au Bernin

Quand y aller : 

Admirer l’institut suisse

Ce qui est unique : peu de gens connaissent cet autre grand bélvédère, un tour de 20 mères de haut avec vue panoramique sur la ville

Ce qui est beau : outre la vue, le style éclectique de la villa Maraini, « vaguement renaissance, vaguement féérique »

Quand y aller : 

Se promener sur le mont Palatin

Ce qui est unique : colline résidentiel des empereurs …  mais le Palatin c’est aussi un magnifique jardin en plein centre

Ce qui est beau : le  beige clair des lauriers sauces le long de la Voie Sacrée, le fuchsia des arbres de Judée dans le palais de Domitien,  le blanc des orangers sur les jardins Farnèse, le rose et le blanc des rosiers de la maison des Vestales,  le beige très clair des tilleuls de la basilique Julienne

Quand y aller : au printemps

99_04_aniene_a_subiaco

Se promener dans la réserve naturelle de l’Anienne

Contempler le Crucifix de Guido Reni

Ce qui est unique : La basilique de San Lorenzo in Lucina date de 1130.

Ce qui est beau : L’autel est décoré d’une peinture de la Crucifixion de Guido Reni (1640), une figure à la fois baroque et classique du Christ qui, en même temps, « souffre et ne souffre pas » sur fond de ciel fuligineux

Quand y aller : 

Lever les yeux à Saint-Charles-aux-Quatre-Fontaines

Ce qui est unique : l’église est non seulement une des plus petites de Rome mais c’est aussi une des rares oeuvres de Borromini

Ce qui est beau : la coupole élocoidale tout simplement parfaite et, plus largement, l’architecture intérieure tout en courbe et contre-courbe, d’une incroyable sobriété

Quand y aller : en fin d’après-midi

Voir la dernière exposition du Palais des expositions

Ce qui est unique : Inauguré en 1883 et récemment restauré, le palais est le plus grand espace déidié aux expositions de la ville

Ce qui est beau : les volumes

Quand y aller : à n’importe quel moment, de préférence quand le temps est mauvais

Déambuler dans les thermes

Ce qui est unique : un espace à ciel ouvert, légèrement excentré, fréquenté par de rares visiteurs 

Ce qui est beau : les ruines, monumentales, ressemblent à des roches curieusement façonnées par la nature et magnifiées par le coucher du soleil

Quand y aller : en fin d’après midi

Monter sur le Capitole et admirer le forum depuis le musée

Ce qui est unique : la concentration de monuments

Ce qui est beau : la place dessinée par Michel Ange et la vue depuis le musée sur le forum

Quand y aller : en fin de journée

 Admirer le Panthéon

Ce qui est unique : l’espace gigantesque

Ce qui est beau : la coupole étonnante de modernité, quadrillée de caissons et ouverte en son centre sans oublier, à l’extérieur, derrière le bâtiment, les différentes strates du mur.

Quand y aller : dans la journée pour l’extérieur, dans la soirée pour l’intérieur

Diner au Sofitel

Ce qui est unique : la vue sur Rome et, au loin, le Vatican

Ce qui est beau : le restaurant

Quand y aller : en soirée

Regarder la ville depuis le Janicule

Ce qui est unique : la vue sur Rome, la statue monumentale de Garibaldi, le phare de 20 mètres de haut, la colossale fontaine de l’Acqua Paola

Ce qui est beau : le jardin très romantique orné de bustes des défenseurs de la république italienne

Quand y aller : à tout moment de la journée

Se reposer au Pincio

Ce qui est unique : la vue sur la place del popolo. Qui plus est, il n’existe pas tant de lieux pour se poser. En tout cas, pas qui soit aussi beau.

Ce qui est beau : le côté rétro et mélancolique du jardin

Quand y aller : toute la journée

Découvrir l’autre Rome, l’EUR

Ce qui est unique :

Ce qui est beau :

Quand y aller :

Sortir des sentiers battus au Coppede

Ce qui est unique :

Ce qui est beau :

Quand y aller :

Visiter la Galerie Borghèse

Ce qui est unique :

Ce qui est beau :

Quand y aller :

Ce qui est unique :

Ce qui est beau :

Quand y aller :

Admirer le christ de Santa Maria du Trastevere

Ce qui est unique :

Ce qui est beau :

Quand y aller :

Boire un verre piazza Navona

Ce qui est unique :

Ce qui est beau :

Quand y aller :

Façades d’églises : les reconnaître

Blogs sur rome

Rome blog – Tout sur Rome

Rome en image

%d blogueurs aiment cette page :