Modernité, architecture et art

Difficile d’y voir un hasard : quelques-uns des plus célèbres architectes de la modernité ne sont pas diplômés. Le Corbusier, Perret, Behrens… 

Loos est un des premiers à concevoir exclusivement l’architecture comme une technique et à l’exclure du domaine de l’art.

En toute logique, Tony Garnier est plus attentif à la capacité de l’architecture à répondre aux exigences de son époque qu’aux questions de style : « L’architecture moderne pourrait s’inspirer des beautés de l’antiquité sans pour autant en faire la base unique de l’enseignement, les exigences sociales demandant d’autres études. »

Otto Wagner révolutionne l’enseignement de l’architecture à l’Académie en mettant au programme de la première année la conception d’un immeuble de rapport et, éventuellement, d’une maison individuelle. 

Wright voit l’habitation ordinaire comme le problème architectural majeur à résoudre. 

%d blogueurs aiment cette page :