Le béton et le « Fuck the contexte »

La constitution de Sienne (1309) donne à cette  question une dimension politique : « entre tous les travaux et tous les soins qui incombent à ceux qui ont reçu la charge du gouvernement de la cité, le plus éminent intéresse la beauté de la cité, (laquelle devra être) honorablement pourvue et ornée, tant pour charmer les étrangers et les tenir en belle humeur que pour l’honneur, la prospérité et l’accroissement de la cité de Sienne et de ses citoyens ». C’est à cette époque que la ville, dans son ensemble, se hisse au rang d’oeuvre d’art.

Franck Gintrand

%d blogueurs aiment cette page :